mercredi 10 août 2016

Le soclage. partie I: les matériaux.


Une série de cinq socles de type forestier réalisée par mes soins pour des figurines de Keltois du jeu Confrontation. Les matériaux utilisés sont des plus basiques: morceux d'ardoise, argile de modélisme, terre forestière (avec des petits débris de bois), mousse et herbe synthétiques, et des bitz de différentes marques de figurines.

Après avoir écrit une introduction sur le soclage, je vous propose dans cet article de vous présenter les matériaux les plus utilisés par les figurinistes pour composer leurs socles. 

1. Les colles. 

J'utilise cette colle, fournie en 250 ml, de quoi tenir quelques temps...
Evidemment, tous les composants devront être collés sur le socle. 

Pour les petits éléments, le mieux reste la super glue, mais comme ce matériel coûte cher, vous pouvez pour le reste vous contenter de colle à bois ou colle PVA blanche, que l'on trouve dans les magasins de bricolage, de loisirs créatifs ou d'encadrement. 
La colle PVA devient translucide en séchant, vous pouvez donc l'appliquer généreusement sur les matériaux à coller.
La super glue en gel est recommandée

Par contre, la super glue devient en général brillante après séchage, donc attention à en mettre juste ce qui est suffisant (et attention aux doigts évidemment^^). 
Je vous recommande d'utiliser de la super glue en gel, plus pratique d'utilisation. En effet, le débit de la super glue liquide n'est pas facile à maîtriser, à moins d'acheter un pot avec un embout spécial que vous paierez deux euros de plus, sans assurance que la colle ne sèche pas dans l'embout et le rende inutilisable après quelques collages.
De même, il est inutile d'acheter de la marque; de la super glue produite et vendue par les grandes surfaces est bien suffisante pour l'usage que vous en ferez.
Prudence lors de l'utilisation de la super glue; un accident est vite arrivé!
2. Les matériaux pour la composition générale du socle. 

Passons à la composition générale du socle. Pour créer un effet dynamique, visuellement agréable et réaliste, il faut casser l'aspect plat du socle. Pour cela, différents types de matériaux vous permettront de donner du volume à votre socle et de rompre sa monotonie originelle.

Pour créer une dénivellation, on utilise souvent des matériaux naturels ou artificiels, qui simuleront la roche. Les matériaux  les plus couramment utilisés sont le liège (matière isolante que l'on trouve en magasin de bricolage en plaques ou rouleaux de différentes épaisseurs; attention, c'est un produit cher), l'écorce de pin ou les morceaux d'ardoise (en magasin de jardinage ou à récupérer lors de vos promenades ou dans les parcs publics dans les massifs de fleurs ou au pied des arbres).

Série de 15 socles avec une roche réalisée grâce à des plaques de liège d'épaisseurs allant de 8 mm à 2 mm, qui attendent de recevoir un régiment de cruels gobelins de la Nuit Warhammer Battle. Les champignons verts ont été réalisés en Green Stuff.
.

Les socles de mes orques du Mordor sont réalisés à l'aide de morceaux d'écorces ramassés lors de promenades.
Un morceau de liège collé directement sur le socle.
 Les composants collés apparaissent à la vue comme posés artificiellement sur le socle (voir photo ci-contre); il est donc nécessaire de les intégrer harmonieusement en adoucissant le dénivelé.
Pour cela, différents matérieux peuvent être utilisés. On peut bien sûr se servir des pâtes de modélisme bi-composants que tout  modéliste a en sa possession, comme le milliput.
Le liège est intégré au socle grâce à de l'argile de modélisme.
Toutefois, ces pâtes coûtent cher et mieux vaut, pour ce travail de gros-oeuvre qui ne nécessite pas un réel travail de sculpture se rabattre sur des matériaux meilleur marché. Pour ma part, j'utilise de l'argile autodurcissante (Durci'dur).

Avant que l'argile ne sèche, vous pouvez la texturer en la tapotant avec une pierre, une écorce ou un outil de modélisme; vous pouvez également la lisser avec une éponge lègèrement humidifiée. L'argile séche à l'air rapidement mais peut avoir tendance à se craqueler en séchant s'il n'est pas suffisamment humidifié. Le coup de main est toutefois rapidement pris et l'avantage de l'argile est sa durée de conservation et son prix peu élevé. J'ai acheté il y a trois ans un pain de 1kg pour 5 euros et je n'en ai pas utilisé plus de 150g jusqu'à présent. Il est encore en parfait état: je l'ai conservé dans une boîte isotherme et l'humidifie tous les deux mois avec un peu d'eau.
On peut atteindre un résultat identique avec de l'enduit de rebouchage, très bon marché également,  que l'on trouve dans tout magasin de bricolage. Toutefois, sa texture est un peu moins facile à travailler que l'argile.

3. Le flocage. 

Une fois le gros de la composition réalisée, il faut y ajouter du flocage et des éléments qui lui conféreront vie et réalisme. Le flocage désigne les sables, poudres, mousses, fibres qui permettent de texturer le socle. Le flocage se colle à l'aide de PVA appliquée avec un vieux pinceau sur les zones que vous voulez texturer.
Le sable constitue un excellent flocage naturel. Il existe des sables de grain plus ou moins fin; n'hésitez pas à varier, cela donnera un aspect moins régulier et plus réaliste. Vous pouvez aussi ajouter quelques petits graviers récoltés lors de vos promenades qui simuleront des pierres affleurant la terre. La litière pour chat offre également un bon compromis: elle offre de très bon reliefs.

Un socle à l'état brut réalisé avec de l'argile, du sable, de la litière et des petits cailloux.



Herbe de modélisme Gale Force Nine
Il existe aussi des flocages artificiels, que l'on trouve dans les magasins de modélisme ou par correspondance sur le site de Minisocles: parmi ces flocages, les plus utilisés restent la mousse de modélisme, l'herbe de modélisme, les touffes d'herbe de différentes teintes, les fleurs à l'échelle de vos figurines.
Pour l'herbe de modélisme, je déconseille fortement l'herbe GW: les brins sont trop épais et la couleurs n'est pas forcément très heureuse. Il existe de nombreuses marques concurrentes pour tous ces produits, et, une fois de plus, GW n'est pas forcément la marque la moins chère.


L'herbe peut aussi se vendre en touffes, ici de la marque Army Painter. N'hésitez pas à coller de l'herbe synthétique en pot sur certaines zones de votre socle, et d'ajouter ensuite une ou deux touffes d'herbes qui permettra d'apporter un peu de variété quant à la hauteur et la densité de la végétation.
Mousse Polak, excellente gamme.
La mousse de modélisme est un matériaux indispensable également, et peu cher. Il en existe de différents formats. Les plus gros peuvent servir à des décors, pour réaliser arbres et feuillages des buissons. Evidemment, pour des socles, il faut choisir de la mousse fine ou moyenne, que vous pouvez coller à même le sol, sur une souche, sur le flanc d'un rocher. Ce matériau étant fragile, je vous recommande de le coller à l'aide de colle PVA. Une fois solidement fixé, diluez de la colle PVA sur votre palette avec de l'eau, et badigeonnez généreusement votre mousse. Cela la rendra plus rigide, elle sera moins susceptible de s'arracher et vous
pourrez ensuite plus facilement la peindre.
En effet, les couleurs de ces mousses étant parfois un peu trop artificielle, il est bon de les teinter avec des lavis, voire de les repeindre entièrement avec de la peinture très diluée et de l'éclaircir ensuite par brossages.
Il existe aussi des gammes de fleurs artificielles qui peuvent apporter de jolies tonalités à vos socles. Si l'une des couleurs de vos elfes est le violet, la troisième touffe de fleur ci-contre en partant du haut peut constituer un agréable rappel de votre figurine sur le socle. J'ai acheté un assortiment de fleurs en vue de socler des miliciens hobbits, mais il est clair qu'un socle de figurine plus brutale peut tout à fait recevoir ce genre d'élement. La preuve en image ci-dessous...

Des petites fleurs blanches qui apportent un peu de douceur dans ce monde de brutes... Figurine d'orque Warhammer Battle peinte et soclée par mes soins pour une commande.

Les fleurs de modélisme se vendent aussi par plaques sur lesquelles on peut prélever des touffes de différentes tailles.
Un autre matériau bien connu des figuriniste est le chaton de bouleau, qui permet de faire de très jolies feuilles, à coller à même le "sol" du socle pour figurer des feuilles tombées à terre sur un environnement de type automnal ou sur les branches d'un arbustre ou même d'un arbre.
On peut trouver des chatons de bouleau à l'automne; en les frottant, on récupère les feuilles qui doivent ensuite être triées car toutes ne sont pas utilisables. Il faut s'assurer avant de les ranger dans une boîte qu'elles sont bien sèche, sous peine de pourrissement.
Ces feuilles peuvent ensuite être teintées, avec des lavis, soit en vert soit dans des teintes marrons-orangées.
C'est un travail un peu fastidieux, je vous recommande donc de les acheter directement ici, chez un vendeur bon marché et très scrupuleux. 

Un socle destiné à accueillir un guerrier de Minas Tirith. La route pavée grisâtre rappelle la Cité Blanche et la végétation indique que le lancier a franchi les portes de la forteresse sur une antique route. Les pavés sont faits à partir d'une plaque de plâtre gravée. L'arbre est une branche morte, peinte, sur laquelle j'ai collé un peu de mousse et des chatons de bouleau teintés avec de la peinture rouge-orangée pour figurer les feuilles. Le socle a été agrémenté de terre, de mousses et de petites fleurs naturelles séchées et peintes.
Cette liste est une présentation simple, à l'usage des débutants. Elle est loin d'être exhaustive, mais il est préférable de bien maîtriser ces différents matériaux avant des compositions plus ambitieuse. Vous pourrez vous faire une idée des nombreux autres matériaux qui peuvent entrer dans la composition en visitant le site Minisocles. Je reviendrai sur le soclage avec des tutoriels qui permettront de préciser encore davantage l'utilisations de ces différents produits.

http://www.minisocles-store.fr/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire