vendredi 4 mai 2018

Saga. 3 nouvelles recrues pour mes jomsvikings





Comme l'indique le titre, j'ai profité d'un long we grâce au pont du premier mai pour terminer 3 jomsvikings entamés il y a deux mois pour le jeu SAGA. Ces trois nouvelles recrues vont rejoindre leurs deux camarades qui se sentaient jusqu'à présent un peu isolés. Ces figurines ont été très agréables à peindre. La sculpture reste assez moyenne - comme la plupart des figurines Gripping Beast - mais l'absence d'une surcharge de détails était reposante et m'a incité à travailler davantage les textures et les éclaircissements des vêtements, ainsi que les visages. L'exercice a été très stimulant.

C'est un véritable plaisir lorsque l'on n'a comme moi que très peu de temps pour peindre que de pouvoir ranger des figurines terminées dans une vitrine. 

Certes, il me reste plusieurs dizaines de vikings à peindre (d'autant que j'ai fait une commande chez Footsore ainsi que chez V&V miniatures qui m'ont permis d'acquérir  de très belles figurines auprès de ces fabricants), mais c'est bon pour le moral!

Mais place aux photos!

Les trois nouveaux guerriers
Zoom sur l'un d'entre eux.
Mes 5 jomsvikings peints.
Mes troupes en revues. Ils sont peu nombreux mais cela commence tout de même à avoir de la gueule^^.
Les boucliers sont des décalcos retravaillés à l'acrylique pour faire des salissures, rendre certaines teintes plus mates et ajouter parfois des traces de sang. Jusqu'alors, sur mes figurines fantastiques, je faisais ce genre de travail en free hand, mais les décalcos proposés par les diverses marques produisant des figs pour Saga sont d'une telle qualité qu'il n'y a pas à hésiter. La pose en outre est très facile.
Les transferts disponibles chez tous les revendeurs de figs Saga
Pour les couleurs des vêtements, je suis allé sur différents sites et sur Pinterest pour glaner des détails sur les teintes des habits vikings. En fait la palette de couleurs est très large et permet toutes les fantaisies. Le prochain sera sans doute dans des teintes marrons-orangées chaudes, en contraste avec des teintes très sombres par ailleurs.




A venir prochainement, une revue de mes commandes de vikings et Normands chez V&V miniatures et chez Footsore, ainsi que le résultat du concours de la Destinée du Dunedain, Dagon Hon. "Décochez vos flèches" auquel j'ai participé avec un archer uruk hai!

Bonne peinture à tous!


lundi 19 mars 2018

Concours SDA et résolutions pour la fin de l'année^^


Le forum La destinée du Dunedain organise un nouveau concours sur le thème des archers du seigneur des anneaux. Le principe du concours est de travailler sur une figurine d'archer du monde de la Terre du Milieu, qu'il s'agisse d'un guerrier de base ou d'un héro non nommé, et de profiter d'un mois pour donner le meilleur de sa peinture sur cette figurine unique. N'ayant jamais réussi à terminer un concours dans les temps sur le forum, voilà un règlement qui me laisse enfin ma chance... quoique^^. 

Je vais donc présenter un archer éclaireur uruk-hai, figurine en métal qui n'est plus produite par Games Workshop. Cette figurine ne permet pas trop de fantaisie et est plutôt inadaptée à un concours, du fait de coloris très sombres pour la mise en couleur. Mais je compte sur le socle pour la mettre en valeur. 

Je vais peindre celle du milieu, tête nue.
J'ai hésité à présenter un archer hobbit, mais j'ai finalement choisi le scout uruk car cela faisait longtemps que je souhaitait réaliser et socler une fig de l'embuscade à Amon-Hen, qui est l'une de mes scènes préférées de la trilogie du Seigneur des Anneaux. 



Et puis ce petit concours me permet de ne pas trop me disperser, ce qui est malheureusement ma tendance naturelle. En effet, je souhaite me consacrer dans les mois à venir sur Saga et terminer ma bande de Jomsvikings, ce qui représente déjà un sacré boulot. Une fois cet effort héroïque accompli^^, je me suis promis de terminer les nombreuses figurines en cours, pour certaines très bien avancées, qui traînent dans mes tiroirs. Petit aperçu (partiel malheureusement, ce qui vous laisse présager de mon éparpillement) de ce que je souhaiterais terminer:

Tout d'abord un petite bande pour Frostgrave, à laquelle il faudra rajouter un mage et son apprenti:

Une petite bande bien sympathique composée de figurines Fireforge games et Northstar Miniatures.
Ensuite,pas mal de figurines en SDA, dont Sam à pied et monté débuté pour le précédent concours de la Destinée du Dunedain^^:

Toujours mes orques du mordor, avec ici des conversions. Mais aussi quelques gentils...
Une figurine de gladiateur romain Tin soldier, dont je reparlerai plus amplement dans un sujet spécial:

Un gladiateur vainqueur... mais son peintre est loin d'être un champion. A finir, et vite!

Enfin, quelques figurines Warhammer Battle, parmi des dizaines malheureusement non achevées:

Des vieilleries, tels le nain, l'elfe sylvain et l'orque noir, et des figurines plus récentes comme le flagellant ou le Reiksgard.
Pourquoi cette dispersion chronique? Étant collectionneur, je reçois plusieurs fois par mois de nouvelles figs, et à peine les tiens-je dans les mains que l'envie me vient de leur donner vie avec mes pinceaux... alors que mes précédentes figurines ne sont pas achevées. J'espère que ce sujet me donnera la motivation pour terminer tout cela!

jeudi 15 mars 2018

Mes débuts à Saga


voilà quelques temps que Saga me faisait de l'oeil. L'histoire, les "âges sombres", un jeu d'escarmouches avec de belles figs, l'occasion de créer de beaux terrains de jeux... cela faisait trop pour que je ne franchisse pas le pas un jour; c'est chose faite à présent!


Si certains d'entre vous ne connaisse pas ce jeu, je vous conseille d'aller faire un tour sur le forum du studio Tomahawk, l'éditeur du jeu; il y a une petite présentation ici.
Autre présentation .
Enfin, la page facebook de la communauté francophone: lien


Si j'ai acheté les règles, qui sont originales et ont l'air vraiment bien faites, j'ai évidemment commencé par peindre une faction. J'en ai quatre pour l'instant: des pictes et des jomsvikings pour la période des âges sombres, des croisés et des hospitaliers pour la période des croisades (car Saga se décline aussi sur cette période, dans un jeu qui reprend les mêmes règles avec quelques variantes liées au changement de période: Le croissant et la croix).


J'ouvre le bal avec une faction de Jomsvikings. L'histoire de ces guerriers de la Baltique est entourée de mystères. Elle est notamment connue grâce à la Jomsviking saga du roi Olaf Ier de Norvège, récit peu fiable. Tout ce que l'on sait, c'est qu'ils étaient païens, adoraient Thor et Odin, et se louaient comme mercenaires. Le roi Magnus Ier de Norvège les aurait éradiqué au milieu du XIe siècle, car ils représentaient une menace permanente pour son  royaume.


Voici le starter de base des Jomsvikings que j'ai acheté (marque Gripping Beast, mais il existe bien d'autres fabricants de figurines):


Et voilà mes deux premiers guerriers! Je voulais un table top plutôt de bonne qualité, j'ai réalisé ces deux gusses en une journée, et le résultat me satisfait plutôt.










Les figurines sont moins détaillées que celles du SDA (ceci dit, elles sont nettement moins chères aussi: 2 euros la fig métal environs...); j'ai donc essayé de texturer un peu les vêtements, avec un effet tissu (surtout visible sur la capuche verte du guerrier à gauche) et des salissures. Ce n'est pas parfait, mais il y a de l'idée. J'espère pouvoir continuer la suite prochainement, ces figurines ont été très sympathiques à peindre. 

Vous aurez remarqué que je fais de bien meilleures photos. C'est que je me suis fait offrir à Noël un appareil photo de compétition mais aussi parce que j'ai investi dans des lampes lumières du jour, de bonne qualité et pas chère du tout... je vous ferai un petit article avec des liens, j'en ai eu pour 50 balles et cela change la vie...


 Un fabricant de figurines, V&V miniatures, qui fait des normands à tomber...



La concurrence est rude, car Footsore miniatures va bientôt commercialiser à son tour des normands et cela a tout l'air de dépoter:


La V&V miniatures est toute récente, elle propose peu de références encore. Bien que ce soit de la résine, alors que ma préférence va au métal, c'est d'une telle finesse qu'il est certain que je vais craquer... tous les retours des acheteurs sont excellents.


 Faut dire qu'à 16 euros le lot de quatre seigneurs de guerre à pied... faut pas s'priver Very Happy Very Happy !!!
Edit du 19/03: j'ai craqué^^ et je vous ferai prochainement un petit unboxing! 



samedi 2 septembre 2017

Reaper Dragons don't share unboxing



Les dragons ne partagent pas! 

Aujourd'hui, nous allons parler de cette figure emblématique du bestiaire fantastique qu'est le dragon.  Pour se mettre dans l'ambiance, un petit fond musical s'impose^^.

 

Les dragons dans la mythologie occidentale. 

Souvent présent dans les oeuvres de fantasy et par conséquent dans les wargames fantastiques, le dragon est également une créature présente dans la mythologie de la plupart des civilisations et ce dès le Néolithique. En Occident, on retrouve des dragons dans les mythologies grecque, celtique et nordique.

Héracles (Hercule) tua le dragon Lagon au cours de ses 12 travaux.

Le dragon rouge, qui figure sur le drapeau du pays de Galles, défait le dragon blanc, symbole de l'envahisseur saxon.

Uther Pendragon, père du roi Arthur et roi de Bretagne, prit le dragon vu en songe pour insigne.
Beowulf livre son dernier combat contre un dragon qui l'emportera avec lui dans la mort.

Dans la chanson des Niebelungen, Siegfried vainc le dragon Fafnir et se plonge dans son sang, ce qui lui conférera l'invincibilité.

Saint Georges terrasse le dragon afin de délivrer la fille du roi de Lybie selon la légende de Jacques de Voragine.

 Tolkien et les dragons.

Tolkien, inspiré sans doute par le poème de Beowulf, reprit la figure du dragon dans ses écrits. Le premier d'entre eux, Glaurung, surnommé encore le « Père des Dragons »,  apparaît au Premier Âge. Il est le fruit des oeuvres maléfiques de Morgoth. Dans Bilbo le Hobbit, le dragon Smaug le doré est la figure du mal, de l'orgueil et de l'avarice bien que ces vices soient aussi communs aux nains du roman. En effet, à l'instar des dragons de la mythologie grecque, Smaug est cupide. Les richesses incommensurables accumulées par les nains d'Erebor dans les caves du Mont Solitaire attirèrent sa convoitise. Après avoir dévasté la ville d'Esgaroth située aux pieds de la montagne, il délogea les nains et fit de leur demeure son repaire, non sans que le roi Thror et sa lignée parviennent à s'enfuir. Plus d'un siècle et demi après la fuite des nains, Bilbon, sur les conseils de Gandalf, accompagna en Erebor le petit-fils du roi, Thorin Ecu-de-chène. Le vieux magicien avait ainsi initié la quête d'Erebor, entreprise pour faire recouvrer au prince son héritage. Gandalf souhaitait en outre réduire à merci le monstre, craignant que Sauron ne l'utilise dans sa guerre à venir. On sait que Bilbon réveilla la colère du monstre, qui, dans sa fureur, résolut d'anéantir par le feu la cité lacustre d'Esgaroth.


Le capitaine des archers de Lacville, Bard, héritier du trône de Dale, tua Smaug d'une flèche adroitement tirée dans une faiblesse de son poitrail. La bête s'abîma sur la cité et coula pour toujours au fond du lac. Ainsi mourut le  "dernier grand dragon", "le plus puissant de son temps". 

Les dragons Games Workshop: un produit souvent décevant.

Posséder un dragon est tout naturel pour un figuriniste amateur de fantasy. Or, jusqu'à présent, je n'avais jamais été très emballé par les pièces en ma possession. Il y a bien sûr le Smaug édité par Games Workshop, mais à moins de gagner au loto, je ne suis pas prêt à lâcher 385 euros pour accueillir cette pièce, si belle soit-elle...

La splendide version Games Workshop de Smaug... une pièce malheureusement aussi chère que belle.
Sans être horribles, les dragons GW de ma collection ne m'ont jamais vraiment inspiré. Alors que GW produit souvent les figurines les plus belles et les plus détaillées du marché (ce qui a un prix^^), leurs dragons m'ont toujours semblé peu réussis. Je les trouve chétifs et ils ne correspondent pas du tout à l'image de puissance et de majesté que je me fais de ces créatures. Voici ci-dessous les photos studios des dragons en ma possession:
Mage Haut elfe sur dragon
Les jumelles Naestra et Arahan, Soeurs du Crépuscule, sur leur dragon.
Seigneur elfe sylvain sur dragon des forêts.

Le prince Imrik.
Seigneur haut elfe sur dragon


Azhag le Massacreur, seigneur orque sur Wyvern

Chef orque sur Wyvern
Le dragon SDA

J'ai aussi dans mes tiroirs le dragon (wyvern plutôt) Cynwall de Rackham
 Dragons don't share: photos d'une magnifique pièce.

Bref, je possède quelques exemplaires mais je n'étais cependant jusqu'à présent guère satisfait... et nous voilà enfin arrivés, après cette longue intro^^, au motif principal de ce sujet. La réception d'un dragon enfin digne de ce nom, le grand dragon Nathavarr du set Dragons don't share de la marque Reaper Miniature. J'ai pu acquérir cette belle boîte sur le marché de l'occasion à un prix tout à fait raisonnable, surtout si l'on en juge par son contenu!

La boîte contient de quoi réaliser un joli petit diorama: un dragon, 5 persos et des décors
La boîte est jolie et solide. Avant même l'ouverture, on peut admirer la qualité du produit.
Au dos, la description et un modèle de peinture... que je ne suivrai pas!
Les décors sont rassemblés dans un lourd sachet.
Les pièces du dragon s'emboîtent et tiennent relativement bien sans colle. Il y aura un peu de taf à la GS tout de même.


Le socle du dragon est vraiment sympa: des ruines jonchées de trésors.
Avec la figurine de Bilbon. Ce dragon fera un Smaug tout à fait convenable, non?

Le décor rapidement assemblé: un escalier sur des arches et une tour en ruine démontable.
Zoom sur l'escalier. Cela sera parfait pour Frostgrave... c'était aussi un peu l'objectif!
Les 5 héros. La gravure n'est pas très fine pour le coup et je comptais les revendre mais mon fils les a adoptés ;-)
Ce que mon fils me laisse finalement^^. On voit que certaines pièces du décor devront être redressées au sèche-cheveux.
Petite comparaison avec un haut elfe Warhammer Battle. C'est déjà impressionnant...

... mais le meilleur reste à venir par la comparaison de taille avec les dragons Games Workshop.
 J'en ai fini avec cette présentation. J'espère que cela vous a plus. Pour ma part, je suis vraiment très satisfait de cet achat. Je pense composer un diorama démontable (en utilisant des figurines alternatives pour les héros) afin que je puisse utiliser les décors pour le jeu (Battle et Frostgrave) et le dragon pour figurer un mage haut elfe au pied de son dragon. Cela me donnera l'occasion d'un autre article sur cette magnifique pièce. Je reparlerai des figurines Reaper, qui sont d'inégale qualité mais dont certaines touchent au sublime. J'ai plus amplement découvert cette marque en recherchant des mages alternatifs pour Frostgrave et il y a des pépites à vous faire partager. 

Merci de m'avoir lu et à bientôt!