vendredi 7 avril 2017

Concours de peinture SDA sur La destinée du Dunedain



Nous avons organisé sur le forum La destinée du Dunedain un concours de peinture sur le thème: La figurine dont vous êtes le Héros. Le but du concours est de donner le meilleur de sa peinture sur une figurine de héros à pied et monté. Les délais accordés sont donc longs. Pour seulement deux figurines, nous disposons de six semaines pour terminer leur peinture. Un effort est demandé sur les socles. Comme le but est de s'améliorer, nous sommes invités à poster régulièrement des photos de notre avancée, afin de recueillir conseils et avis des membres, participants ou non. 


Sam Gamegie le Brave
Le thème laisse une grande liberté de choix car les héros nommés ne manquent pas dans le SDA. J'ai hésité un temps à peindre Gothmog à pied et monté puisque c'était l'une des figurines que je devais peindre au précédent CDA que, faute de temps,  je n'avais pu terminer. Toutefois, ayant pas mal peint d'orques ces derniers temps, je voulais un peu changer. Je me suis ensuite tourné vers Imrahil à pied et monté, mais, pour plus d'originalité, j'ai finalement choisi Sam puisque sa version montée est peu représentée dans les concours. 

 Sam colle d'autant plus au thème du concours qu'il est peut-être le personnage le plus important du Seigneur des Anneaux, malgré son rôle d'éternel second. De l'avis même de J. R. R. Tolkien, "il est un des personnages les plus héroïques de l'oeuvre. Samwise [représente] la Vie Ordinaire chamboulée et annoblie par le Sacrifice". Les spécialistes de l'oeuvre de Tolkien estiment que l'auteur s'est inspiré de la population paysanne de son temps. Sam est un jardinier, simple, rustique, heureux de mener une vie paisible dans la Comté qu'il chérit. Il est dévoué corps et âme à "Monsieur Frodon", pour lequel il a le plus grand respect, un peu à l'image idéale du maître et du serviteur dans la société aristocratique anglaise que pouvait connaître Tolkien. C'est pourquoi il n'hésite guère, malgré un caractère bien peu téméraire, à suivre Frodon dans sa quête. Sa rusticité l'empêche d'ailleurs dans un premier temps de comprendre les dangers auxquels il a accepté de s'exposer et les enjeux de la Guerre de l'Anneau. Pour autant, au fil du récit, son caractère s'affermit, ses vertus se révèlent, son courage s'affirme. Il n'est pas sûr que Frodon n'ait point succombé au pouvoir de l'anneau sans l'amitié fidèle de Sam.

Sam, héroïque, porte Frodon sur les pentes abruptes et rocailleuses de la Montagne du Destin où doit se sceller le destin de la Terre du Milieu
En effet, Sam remet à plusieurs reprises Frodon dans le droit chemin ou lui redonne courage lorsque tout espoir semble éteint. L'amitié de Sam et Frodon est indéfectible. Elle se renforce même au fur et à mesure des épreuves surmontées. A cet égard, on ne peut que regretter le choix scénaristique de Peter Jackson du renvoi de Sam par Frodon; si l'intérêt dramatique est évident, il n'en trahit pas moins le message de Tolkien qui entendait sans doute exalter les amitiés véritables dans un monde déjà gagné à son époque par l'individualisme. Cette affection est si forte que Sam réussit à vaincre l'horrible Arachne au col de Cirith Ungol, trouve assez de force pour délivrer Frodon des griffes des orques de Sauron puis pour porter son maître épuisé par l'Anneau jusqu'au coeur de la Montagne du Destin. Cette force rend l'Anneau impuissant à corrompre le coeur de Sam, alors que Frodon sent depuis l'entrée en Mordor qu'il succombe progressivement à son attrait. Frodon rend d'ailleurs le plus bel hommage à son fidèle compagnon alors qu'ils prennent ce qu'ils croient être leur dernier repas sur les pentes de la Montagne du Destin:

"Et les gens diront "Ecoutons l'histoire de Frodon et de l'Anneau !" Et ils diront : "Oui, c'est une de mes histoires favorites. Frodon était très brave, n'est-pas, papa ? - Oui, mon garçon, c'était le plus fameux des hobbits, et ce n'est pas peu dire." [...] "Mais tu as oublié l'un des personnages principaux, Samsagace l'Intrépide. "Je veux en entendre davantage de ses discours, papa. [...] Et Frodon ne serait pas allé bien loin sans lui, n'est-ce pas, papa ?" "Ah, Monsieur Frodon, vous ne devriez pas plaisantez. Je parlais sérieusement." "Moi aussi.""


Ces quelques réflexions me conduisirent donc naturellement à me décider pour la peinture d'un Sam à pied et monté. Voici les figurines à l'état brut. Il s'agit de la version "Sam au Mont Venteux" pour la figurine de piéton et de celle du "nettoyage de la Comté" pour la figurine montée. Autant la première jouit d'une gravure très fine, autant la seconde est décevante, en particulier au niveau du visage, assez grossier et boursouflé. Le poney est par contre très bien réalisé, ce qui m'a consolé.



J'étais persuadé d'avoir la version de Sam ci-dessous, mais mais impossible de remettre la main dessus. J'en profite donc pour faire une annonce: je recherche cette fig de Sam, merci par avance à ceux qui pourraient m'aider à l'acquérir!


J'ai commencé par composer un socle, encore en WIP, pour la figurine montée. L'idée est de représenter la végétation verdoyante de la Comté qui surplombe un petit chemin encaissé emprunté pour le retour à Hobbitebourg. La place non texturée est destinée à recevoir le cavalier évidemment et sera retravaillée une fois celui-ci fixé au socle.





Sam a pied a ensuite été soclé, et j'ai posé les premières bases. Le socle sera lui aussi en partie recouvert d'herbes et de fleur. Sam monté a également reçu quelques couches de base et j'ai posé les premiers ombrages sur la robe du poney qui commence ainsi à prendre un peu de relief.




J'ai peint la cape en rouge mais j'ai un doute sur la pertinence de ce choix. Elle est peinte ainsi sur la boîte GW.

Il me semble en effet que Sam et Frodon perdent leurs capes elfiques lorsqu'ils se font capturer par les orques à Cirith Ungol, mais je ne me souviens plus bien à vrai dire. Ce serait la seule explication possible d'ailleurs, car je vois mal Sam, qui ressent tant d'admiration pour les elfes, jeter sa cape elfique aux orties avant de s'en aller pour retrouver l'Ancien à Hobbitebourg... Il faudra donc que je vérifie car j'hésite à la repeindre en vert... la réponse d'ici quelques jours!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire