lundi 26 décembre 2016


Quoi, ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?

Merry Christmas!
Cela faisait un moment que je n'avais pas actualisé le blog, la faute au boulot qui m'a bien occupé ces derniers temps. Bref, il n'est pas trop tard encore pour vous souhaiter à tous un joyeux Noël!

Je reviens dans ma hotte avec un orque (pour changer^^), commencé il y a quelques temps et enfin  fini. Vous en trouverez ici les premières images. Cet orque a fait l'objet d'un tuto détaillé qui paraîtra sous peu dans le second numéro de la revue électronique des Irréductibles Dunedains, la gazette du forum la Destinée du Dunedain

Il s'agit de l’une des figures emblématique des orques de la Terre du Milieu, le brutal et cruel maître de discipline orque du Mordor. Choisis parmi les vétérans des guerres de Sauron, ces orques ont la tâche délicate de faire régner l’ordre dans les légions maléfiques lors de leurs déplacements et de réprimer toute rébellion parmi ces hordes indisciplinées et querelleuses. À cette fin, ils se servent sans modération d’un long fouet dont la corde est renforcée d’éclats d’os et de métal. Haïs par leurs condisciples, les maîtres de discipline n’en sont pas moins obéis par la crainte qu’ils inspirent. 

La figurine commercialisée par Games Workshop étant très semblable à l’orque du film, je m'en suis inspiré et les couleurs sont donc sobres et ternes. J'ai pris beaucoup de plaisir à peindre cette pièce. Le visage pourrait être plus éclairci encore mais "le mieux étant l'ennemi du bien", je me suis arrêté à ce qui représente je crois le maximum de mes capacités. La partie pénible a été de raccorder le bras tenant le fouet au torse, car les pièce s'emboîtent mal; en outre, le montage a nécessité de la green stuff alors que le torse était déjà achevé en peinture, ce qui m'a obligé à faire des retouches assez laborieuses quand je pensais toucher au but. Mais on y est enfin arrivé et cela donne ceci:

 


Voilà pour ce héro non-nommé. La prochaine figurine sera une fig Battle! A bientôt, et bonnes fêtes à tous!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire